titre01.jpg (5051 octets)
Retour à l'accueil
Liens

 

Lieux français


Les lieux présentés dans cette page ont joués un rôle lors de l'expédition contre Terre-Neuve en 1762.

Si vous voulez tout savoir sur l'expédition contre Terre-Neuve, commandez dès maintenant le livre "Terre-Neuve 1762 : Dernier combat aux portes de la Nouvelle-France".

Audierne

Port de Bretagne situé vers la pointe du Raz. Poulin de Courval y débarque lorsqu'il revient de Terre-Neuve avec les missives de Ternay et Haussonville, vers la fin de juillet 1762.

Barfleur

Port de Normandie situé à l'est de Cherbourg. Un bâtiment marchand anglais chargé de sel (destiné à Terre-Neuve) y est amené en 1762, suite à sa capture effectuée par le capitaine Vandoubert.

Brest

Port de départ des quatre bâtiments français de l'expédition contre Terre-Neuve, en mai 1762. Point de départ d'un bâtiment chargé de renforts en août 1762, à destination de Terre-Neuve. Lieu d'arrivée d'un certain nombre de prisonniers français en octobre 1762, en provenance de Terre-Neuve.

Havre de Grâce (le)

Port situé à l'embouchure de la Seine. Lieu d'arrivée d'un certain nombre de prisonniers français en octobre 1762, en provenance de Terre-Neuve.
Autre orthographe : Le Havre (de nos jours)

Iroise

La mer d'Iroise se situe aux environs de Brest. Lors de son retour en France, Ternay essaye d'y rentrer pour aller à terre, mais il en est empêché par les Anglais.

Port-Louis

Port proche de Lorient. Lors de son retour en France, Ternay essaye d'y rentrer pour aller à terre, mais il en est empêché par les Anglais.

Saint-Malo

Port de départ d'un bâtiment chargé de renforts en septembre 1762, à destination de Terre-Neuve.

Touraine

Région à laquelle sont assignés les officiers français de retour du Canada, dans les dernières années de la guerre de Sept Ans.

Versailles

Ville proche de Paris abritant le gouvernement du royaume de France.

Vilaine

Rivière située entre Saint-Nazaire et Vannes, dans laquelle plusieurs vaisseaux de guerre (dont Le Robuste et L'Éveillé) trouvent refuge à la suite de la bataille des Cardinaux . Ils y restent coincés de 1759 à 1761 [0014-p37][0014-p85].

IooIIIooI / Dernière mise à jour de la page : 8 juin 2005
Les chiffres entre crochets [ ] indiquent la référence (personnelle) du document dont l'information est issue.