Retour à l'accueil
Liens

Biographies des personnages français

Ces biographies concernent les personnes liées aux événements de Terre-Neuve en 1762. Elles ont été classées en trois catégories:

- Infanterie et Artillerie
- Marine
- Gouvernement et commandement militaire

Remarque: les noms marqués par "(*)" ne sont pas sûrs au niveau de leur orthographe.

Si vous voulez tout savoir sur l'expédition contre Terre-Neuve, commandez dès maintenant le livre "Terre-Neuve 1762 : Dernier combat aux portes de la Nouvelle-France".

 

Infanterie et Artillerie

  

de l'AUGARDE
Militaire français fait prisonnier lors de la reprise du fort de Saint-Jean par les Britanniques, en septembre 1762. [0362-v26-p41]
BAILLARD
Militaire français fait prisonnier lors de la reprise du fort de Saint-Jean par les Britanniques, en septembre 1762. [0362-v26-p41]
BÉHAGUE
Lors de la sélection du commandant devant conduire les troupes pour l'expédition contre Terre-Neuve, le ministre Choiseul hésitera entre Béhague, Bougainville et d'Haussonville. Finalement il choisira ce dernier.
de BELLECOMBE, Guillaume (1728-1792)
Lieutenant-colonel de l'expédition contre Terre-Neuve en 1762.
Né en 1728 au sein d'une famille modeste du sud-ouest de la France, il entre en 1747 comme volontaire dans le régiment de Royal-Roussillon. De 1756 à 1760 il participe aux opérations militaires en Nouvelle-France. En 1762, il est commandant en second de l'expédition contre Terre-Neuve. Une fois la paix revenue, il embrasse une carrière d'administrateur colonial qui le mène dans les Mascareignes, l'Inde et Saint-Domingue. Il s'éteint en 1792 à Montauban, sans doute des suites d'une maladie contractée sous les tropiques.
Orthographe erronée : Belcombe [0097-p413]
BELLECOURT [0164-p321-f1]
Lieutenant d'infanterie.
Autre orthographe : Bellecour [0164-p329-f226]
BOQUILLY
Capitaine de Royal-La-Marine.
Autre orthographe : Bocquilly
BORG
Militaire français fait prisonnier lors de la reprise du fort de Saint-Jean par les Britanniques, en septembre 1762. [0362-v26-p41]
BOUGAINVILLE
Lors de la sélection du commandant devant conduire les troupes pour l'expédition contre Terre-Neuve, le ministre Choiseul hésitera entre Béhague, Bougainville et d'Haussonville. Finalement il choisira ce dernier.
CADARE (*) [0362-v26-p41]
Lieutenant des grenadiers au régiment de Beauvaisis. Blessé lors de la bataille de Quidi Vidi.
Autre orthographe possible : Savard [0323-p282]
de CASTELNAU
Capitaine au régiment de la Marine.
Orthographe erronée : Castelnur
CHAMPEAUX
Militaire français fait prisonnier lors de la reprise du fort de Saint-Jean par les Britanniques, en septembre 1762. [0362-v26-p41]
Autre orthographe : Champeau
de CHAPONEY
Militaire français fait prisonnier lors de la reprise du fort de Saint-Jean par les Britanniques, en septembre 1762. [0362-v26-p41]
Autre orthographe : Chaponet
DAGAY
Militaire français fait prisonnier lors de la reprise du fort de Saint-Jean par les Britanniques, en septembre 1762. [0362-v26-p41]
d'EPINURE
Militaire français fait prisonnier lors de la reprise du fort de Saint-Jean par les Britanniques, en septembre 1762. [0362-v26-p41]
de FIEDMONT, Louis Thomas Jacau
Membre du corps de l'artillerie. Bellecombe demande sans succès le transfert de celui-ci à Terre-Neuve.
Orthographe erronée : Fiedemont
de FOUGÈRES
Lieutenant au régiment de Beauvaisis.
Autre orthographe : Fougere
GIROC
Militaire français fait prisonnier lors de la reprise du fort de Saint-Jean par les Britanniques, en septembre 1762. [0362-v26-p41]
GUERCHY
Famille chez laquelle le texte de la capitulation de Terre-Neuve sera conservé pendant le dix-neuvième siècle, avant d'être versé aux archives. Le comte d'Haussonville, commandant de l'infanterie, avait épousé une "Guerchy". Cela explique la présence des documents dans cette famille.
d'HAUSSONVILLE [0197-p213]
Commandant de l'infanterie qui s'attaque à Saint-Jean en 1762.
Orthographe erronée : Hossonville
HENRY, Edmé
Chirurgien-major au Canada en 1755. Il est fait prisonnier par les Anglais (peut-être lors de la capitulation de Montréal en 1760). Il participe à l'expédition contre Terre-Neuve en 1762 où il est de nouveau fait prisonnier. Puis il est chirurgien-major aux îles de Saint-Pierre et Miquelon de 1763 à 1778 [0357].
HERTEL de COURNOYER
Fait prisonnier le 22 septembre 1762 sur Le François-Louis alors qu'il devait renforcer la garnison de Saint-Jean.
LA LANDE
Militaire français fait prisonnier lors de la reprise du fort de Saint-Jean par les Britanniques, en septembre 1762. [0362-v26-p41]
Autre orthographe : Lalande
LAGUIERLE de LAGENESTE
Capitaine en second au Corps Royal de l’Artillerie, brigade de Beausire. Est chargé de l'inventaire du matériel après la prise de Saint-Jean [0085-p158].
Orthographe erronée : Laguierte [0362-v26-p41]
LAMOLERE
Militaire français fait prisonnier lors de la reprise du fort de Saint-Jean par les Britanniques, en septembre 1762. [0362-v26-p41]
Autre orthographe : L'Amolere
LE DUCHAT
Militaire français fait prisonnier lors de la reprise du fort de Saint-Jean par les Britanniques, en septembre 1762. [0362-v26-p41]
Autre orthographe : Leduchat
LEFEBVRE
Militaire français fait prisonnier lors de la reprise du fort de Saint-Jean par les Britanniques, en septembre 1762. [0362-v26-p41]
Autre orthographe : Lebvre, ou Le Febvre
LEGARDEUR de REPENTIGNY, Louis (1721 à Montréal-1786 à Paris)
Fait prisonnier en 1760 à Montréal. Libéré. Fait prisonnier lors de son voyage en direction de Terre-Neuve en 1762.
Biographie: [0075-LEGARDEUR]
de LONGUEUIL
Militaire présenti pour aller renforcer la garnison de Terre-Neuve, mais finalement il ne fera pas parti de l'expédition de renfort.
LORMET
Militaire français fait prisonnier lors de la reprise du fort de Saint-Jean par les Britanniques, en septembre 1762. [0362-v26-p41]
Autre orthographe : L'Ormet
de MANGOU
Aide-major (avec rang de capitaine) au sein de l'expédition contre Terre-Neuve.
Orthographe erronée : Mongou, Mongore [0097-p414].
de MAUPASSANT
Lieutenant au régiment de La Marine.
Orthographe erronée : de Monpassant.
de MAURIVAL
Capitaine des grenadiers du régiment de La Marine.
Orthographe erronée : Maureval.
MARIN de la MALGUE, Joseph (vers 1719 à Montréal-1774 à Madagascar)
Capitaine d'infanterie. Fait prisonnier en 1759 au fort Niagara. Libéré. Fait prisonnier le 22 septembre 1762 sur le François-Louis alors qu'il devait renforcer la garnison de Saint-Jean.
Orthographe erronée : Sainte-Marie [0164-p321-f1]
Biographie: [0075-MARIN]
MASSÉ
Militaire français fait prisonnier lors de la reprise du fort de Saint-Jean par les Britanniques, en septembre 1762. [0362-v26-p41]
MICHEL
Aumônier de l'expédition contre Terre-Neuve.
MOULET
Militaire français fait prisonnier lors de la reprise du fort de Saint-Jean par les Britanniques, en septembre 1762. [0362-v26-p41]
NURAPATRE
Militaire français fait prisonnier lors de la reprise du fort de Saint-Jean par les Britanniques, en septembre 1762. [0362-v26-p41]
de ROCHEBLAVE
Lieutenant d'infanterie. Fait prisonnier le 22 septembre 1762 sur Le François-Louis alors qu'il devait renforcer la garnison de Saint-Jean.
RODE
Militaire français fait prisonnier lors de la reprise du fort de Saint-Jean par les Britanniques, en septembre 1762. [0362-v26-p41]
de ROBELIN
Lieutenant des grenadiers de la marine. Blessé à Signal Hill.[0323-p282v]
Il meurt peut-être de ses blessures.
SAINT-LIGEU
Militaire français fait prisonnier lors de la reprise du fort de Saint-Jean par les Britanniques, en septembre 1762. [0362-v26-p41]
Autre orthographe : St-Ligeu
SAINT-SURIN
Militaire français fait prisonnier lors de la reprise du fort de Saint-Jean par les Britanniques, en septembre 1762. [0362-v26-p41]
Autre orthographe : Sainsurin
SICRE de CINQ-MARC, Marc-Antoine (1715-1775) [0200-p145]
Né en 1715 à Colmars-Les-Alpes, dans un canton des Basses-Alpes. Il participe à diverses campagnes militaires en Bavière (1744-1745), Belgique (1746), Hollande (1748) et sur le Rhin (1759). Il participe à l’expédition de Terre-Neuve en 1762 en tant qu’ingénieur et cartographe. L’année suivante il reçoit le grade de lieutenant-colonel. En 1768 il est colonel, puis brigadier en 1770 [0200-p147]. Il est reçu chevalier de Saint-Louis en 1753. Il meurt à Bayonne en 1775 [0200-p148].
Autre orthographe : de SICRE de CINQ-MARC, SICRE de CINQ-MARS, VON SICKERT, SIQUIER
Orthographe erronée : Ciry [0014-p93] ou Seire [0097-p414] ou Cirq.
TAURINES
Militaire français fait prisonnier lors de la reprise du fort de Saint-Jean par les Britanniques, en septembre 1762. [0362-v26-p41]
Autre orthographe : Torine
TERLAIN
Militaire français fait prisonnier lors de la reprise du fort de Saint-Jean par les Britanniques, en septembre 1762. [0362-v26-p41]
TESTARD de MONTIGNY, Jean-Baptiste-Philippe
Capitaine d'infanterie. Se fait prendre en mer en 1762 alors qu'il part renforcer les troupes de Saint-Jean. Fils de Jacques de Montigny qui organise les expéditions de 1696 et 1705 contre Saint-Jean de Terre-Neuve.
Biographie: [0075-TESTARD]
VERDAL (ou Verdul ?)
Militaire français fait prisonnier lors de la reprise du fort de Saint-Jean par les Britanniques, en septembre 1762. [0362-v26-p41]
VEUNIR
Militaire français fait prisonnier lors de la reprise du fort de Saint-Jean par les Britanniques, en septembre 1762. [0362-v26-p41]
WOLBOCK (ou Valboc ?), chevalier de ~,
Militaire français fait prisonnier lors de la reprise du fort de Saint-Jean par les Britanniques, en septembre 1762. [0362-v26-p41]
 

Marine

  

ARCY, Hippolyte Thomas-Marie, chevalier d'~ [0025-p534][0197-p213]
Lieutenant du vaisseau L'Éveillé pendant l'expédition contre Terre-Neuve en 1762.
Fils d'un lieutenant de vaisseau ; un frère, lieutenant de vaisseau, mort au service. Garde-marine le 11 mars 1746. Lieutenant le 1er janvier 1761.
Autre orthographe : d'Arsy
d'AYMAR
Enseigne de Marine. Mentionné dans les papiers de Ternay le 1er février 1762 [0323-p273]. A peut-être participé à l'expédition contre Terre-Neuve.
BLONDELA de TAISY, Jacques Yves (1713-1788) [0384]
Ecuyer. Nommé lieutenant de frégate pendant l'été 1762. Il quitte Saint-Malo avec le bâtiment de renforts le François-Louis mais se fait prendre par les Anglais.
L'un de ses fils, François, participera à l'expédition de La Pérouse en Océanie.

Orthographe erronée : Blondelas, Blondelot
[0196-p214]

BOISGELIN, chevalier de ~,
Lieutenant de vaisseau. Commandant de l'expédition de destruction au nord de Saint-Jean. A la suite de l'expédition de Terre-Neuve, Boisgelin sera fait chevalier de Saint-Louis et capitaine de frégate. [0020-p9]
de BOLSERVE (*) (peut-être de BOISHERVÉ)
Lieutenant de Marine. Mentionné dans les papiers de Ternay le 1er février 1762 [0323-p273]. A peut-être participé à l'expédition contre Terre-Neuve.
de CHAVAGNE
Mentionné dans les papiers de Ternay le 1er février 1762 [0323-p273]. A peut-être participé à l'expédition contre Terre-Neuve.
CILLART de SURVILLE
Lieutenant de vaisseau le 1er janvier 1761 [0196-p186][0025-p524]. Capitaine de la frégate La Licorne. Originaire de Bretagne. Fils d'un capitaine de dragon.
Othographe erronée : Cillart de Suville [0025-p519,p524,p534], Sillard[0323-p273]
DUFRETTAY
Mentionné dans les papiers de Ternay le 1er février 1762 [0323-p273]. A peut-être participé à l'expédition contre Terre-Neuve.
DUHAMEL de GRANDLIEU
Enseigne de Marine. Mentionné dans les papiers de Ternay le 1er février 1762 [0323-p273]. A peut-être participé à l'expédition contre Terre-Neuve.
DUHAMEL de SECQUAL
Mentionné dans les papiers de Ternay le 1er février 1762 [0323-p273]. A peut-être participé à l'expédition contre Terre-Neuve.
DUPUY
Nommé commandant du bâtiment corsaire La Biche pris aux Anglais.
GIBON de QUERABLEAU (*)
Enseigne de Marine. Mentionné dans les papiers de Ternay le 1er février 1762 [0323-p273]. A peut-être participé à l'expédition contre Terre-Neuve.
de GRIFFOLET
Mentionné dans les papiers de Ternay le 1er février 1762 [0323-p273]. A peut-être participé à l'expédition contre Terre-Neuve.
HECTOR, Charles comte d' ~ (1722-1808) [0277-p381]
Aide Ternay à sortir les vaisseaux bloqués dans la Vilaine de 1759 à 1760 [0014-p86]. N'a pas participé à l'expédition contre Terre-Neuve en 1762.
KECHUÉ
Mentionné dans les papiers de Ternay le 1er février 1762 [0323-p273]. A peut-être participé à l'expédition contre Terre-Neuve.
de LA BRETONNIÈRE
Dans les papiers de Benjamin Lester, Juge de Paix de la Trinité, on trouve le nom de "Monseir Le Bretonear" [0361-p574]. On peut supposer qu'un "de La Bretonnière" a peut-être participé à l'expédition contre Terre-Neuve en 1762.
de LA GALISSONNIÈRE
Enseigne de Marine. Sans doute l'un des neveux du célèbre marin du même nom [0277-p121]. Mentionné dans les papiers de Ternay le 1er février 1762 [0323-p273]. Participe à l'expédition contre Terre-Neuve et aux destructions à la Carbonnière.
Autre orthographe : Chavalier La Gallissonear [0361-p574], La Galissonière [0196-p212]
de LA MARTELIÈRE
Garde-marine. Mentionné dans les papiers de Ternay le 1er février 1762 [0323-p273]. A peut-être participé à l'expédition contre Terre-Neuve.
de LA MOTTE-VAUVERT [0200-p147][0020-p9][0025-p534]
Lieutenant de la frégate La Licorne pendant l'expédition contre Terre-Neuve en 1762 (il a sans doute le grade de lieutenant de vaisseau[0020-p9]).
Originaire de l'évéché de Saint-Malo. Neveu de M. Saint-Pern, lieutenant général. Garde-marine le 6 juin 1750. Lieutenant le 1er janvier 1761. Capitaine le 3 février 1776. Cassé et rayé des listes, le 21 mars 1779, pour avoir frété pour le commerce à l'île de France et à Pondichéry.
Autre orthographe : de La Mothe-Vauvert [0085-p160], de Lamotte-Vauvert , chevalier de La Motte [0361-p574]
LA NOUÉ
Mentionné dans les papiers de Ternay le 1er février 1762 [0323-p273]. A peut-être participé à l'expédition contre Terre-Neuve.
LA PÉROUSE, Jean-François de GALAUP, comte de ~ (1741- vers 1788)
Garde-marine sur Le Robuste pendant l'expédition contre Terre-Neuve en 1762. Appuyé par Ternay, il poursuivra une brillante carrière dans la marine royale. En 1785 il conduit une mission d'exploration dans l'océan Pacifique. Il fait naufrage sur l'île de Vanikoro en 1788.
Biographie: [0075-GALAUP]
de LA POMMERAGE (*) (ou plus sûrement de LA POMMERAYE)
Enseigne de Marine. Mentionné dans les papiers de Ternay le 1er février 1762 [0323-p273]. A peut-être participé à l'expédition contre Terre-Neuve.
de LA VILLEHERUÉ (*) (ou plus sûrement de de LA VILLEHERVÉ)
Mentionné dans les papiers de Ternay le 1er février 1762 [0323-p273]. A peut-être participé à l'expédition contre Terre-Neuve.
LE GRAIN
Mentionné dans les papiers de Ternay le 1er février 1762 [0323-p273]. A peut-être participé à l'expédition contre Terre-Neuve.
LUCAS
Commande le bâtiment de cartel la Sainte-Suzanne.
de MENGAUD de LA HAGE [0014-p90]
Garde-marine. Ami de La Pérouse [0014-p90]. Mentionné dans les papiers de Ternay le 1er février 1762 [0323-p273]. A peut-être participé à l'expédition contre Terre-Neuve.

MONTEIL, François Aymar, chevalier puis baron de ~ (1725-1787)
Né dans le Dauphiné. Garde-marine le 15 août 1741. Lieutenant de vaisseau le 11 février 1756. Capitaine de vaisseau le 2 mars 1762. Il dirige le vaisseau L’Éveillé pendant l’expédition contre Terre-Neuve en 1762. Chef d’escadre le 4 mai 1779. Lieutenant général le 8 février 1783. Membre de l’Académie de marine. [0277-p386] [0196-p186]
[0025-p534]

de MONTFORT
Garde-marine. Mentionné dans les papiers de Ternay le 1er février 1762 [0323-p273]. A peut-être participé à l'expédition contre Terre-Neuve.
NEPVEU [0025-p534]
Lieutenant du vaisseau Le Robuste. [0197-p213]
Originaire du Maine. Garde-marine le 22 janvier 1746, lieutenant le 17 avril 1757 [0025-p534]
Orthographe erronée : Nepveu du Maine [0197-p213]
de PIGNIEUX
Garde-marine. Mentionné dans les papiers de Ternay le 1er février 1762 [0323-p273]. A peut-être participé à l'expédition contre Terre-Neuve.
POULIN de COURVAL, François-Louis (1728-1769)
Né à Québec en 1728. Capitaine de la marine, il effectue des traversées entre la France et le Canada pendant la guerre de Sept-Ans. Fait prisonnier il est incarcéré en Angleterre pendant 8 mois. Libéré vers la fin 1758, il peut participer l’année suivante à la défense de la ville de Québec. Il y reçoit une blessure du coup de feu d’un soldat Français. A l’automne 1760 il est fait prisonnier lors de la prise de Montréal. Après avoir été libéré il participe à l’expédition de Terre-Neuve en 1762. Durant l'été il retourne en France chercher des secours mais il est de nouveau fait prisonnier. Épuisé par ses nombreuses campagnes militaires, il décédera en 1769 à La Rochelle.
Orthographe erronée : Poulain de Courvall, Poulain de Courvol [0354-p283]
Biographie: [0075-POULIN]
PRÉVILLE, chevalier de ~,
Lieutenant de Marine. Mentionné dans les papiers de Ternay le 1er février 1762 [0323-p273]. A peut-être participé à l'expédition contre Terre-Neuve.
RADO DUCHATZ (*)
Mentionné dans les papiers de Ternay le 1er février 1762 [0323-p273]. A peut-être participé à l'expédition contre Terre-Neuve.
de RIVIÈRE
Garde-marine en 1756 sur Le Zéphyr avec Ternay [0014-p57]. Enseigne de Marine en 1762. Mentionné dans les papiers de Ternay le 1er février 1762 [0323-p273]. Participe à l'expédition contre Terre-Neuve. Il est capturé par Lord Colville devant le port de Saint-Jean.
de SÉGUIRAN
Lieutenant de Marine. Mentionné dans les papiers de Ternay le 1er février 1762 [0323-p273]. Participe à l'expédition contre Terre-Neuve. Originaire de marseille. Fils d'un chef d'escadre, petit-fils d'un capitaine des galères. Lieutenant le 1er janvier 1761.[0025-p524]
Orthographe erronée : Suéguiran [0197-p215]
SERVER du HANOIS (*)
Garde-marine. Pris par Lord Colville devant le port de Saint-Jean.
de SILLARD
Lieutenant de Marine. Mentionné dans les papiers de Ternay le 1er février 1762 [0323-p273]. A peut-être participé à l'expédition contre Terre-Neuve. Il se peut aussi que ce monsieur "SILLARD" soit en fait "CILLART de SURVILLE".
SOULANGES, comte de ~
Lieutenant de Marine. Mentionné dans les papiers de Ternay le 1er février 1762 [0323-p273]. A peut-être participé à l'expédition contre Terre-Neuve.
SUTTON de CLOSNARD [0196-p186]
Commandant de la flûte La Garonne. Originaire de Wexford en Irlande et natif de Terre-Neuve. Sa présence dans la marine française aide beaucoup à l'engagement de nouvelles recrues Irlandaises.
Autre orthographe : Clonard, "Sutton alias Clonard" [0196-p186][0197-213], Sutton [0098-p92]
TERNAY, Charles-Henri-Louis d'ARSAC, chevalier de ~ (1723-1780) [0277-p391]
Issu d'une famille vivant dans l'Ouest de la France il entre dans la marine à l'âge de 15 ans. En 1756 il est nommé lieutenant de vaisseau. Il participe en 1759 à la bataille des Cardinaux. En 1761 il est nommé capitaine de vaisseaux sur Le Robuste. En 1762 il est nommé par Choiseul à la tête de l'expédition contre Terre-Neuve. [0197-p212] [0197-p213] [0075-ARSAC] [0196-p185]
Autre orthographe : d'Arzac de Ternay
Orthographe erronée : de Terney, Ternay d'Arsac
[0196-p185]
VANDOUBERT
Capitaine d'un bâtiment français qui capture un voilier anglais. [0354-p370]
de VAUDRICOURT
Écrivain du Roi.

 

Gouvernement
et commandement
militaire

  

AIGUILLON, Emmanuel-Armand de VIGNEROT du PLESSIS de RICHELIEU, duc d'~ (1720-1788) [0231-p164]
En 1762 il est commandant en chef en Bretagne. Il appuie la nomination de Ternay comme commandant de l'expédition contre Terre-Neuve [0085-p154]. Plus tard il devient ministre des Affaires Étrangères (1771-1774) et ministre de la Guerre (1774).
CHOISEUL, Étienne-François, duc de ~ (1719-1785) [0231-p156]
Ministre des Affaires Étrangères (1758-1761 puis 1766-1770), ministre de la Guerre (1761-1770) et ministre de la Marine (1761-1766). En 1762, il organise l'expédition contre Terre-Neuve.
GUILLOT
Commissaire général, ordonnateur de la marine à Saint-Malo.
HOCQUART
Intendant, responsable de l'armement des navires à Brest.
LE TOURNEUR
Employé dans le cabinet du ministre Choiseul.
LOUIS XV (1710-1774)
Roi de France de 1715 à 1774.
de ROQUEFEUIL, Aymar
Chef d'escadre, commandant de la Marine à Brest [0085-p154].
[0277-p157à p161]
IooIIIooI / Dernière mise à jour de la page : 23 avril 2006
Les chiffres entre crochets [ ] indiquent la référence (personnelle) du document dont l'information est issue.